Guide des sortieslieu

La Cité inclusive

lundi 30 septembre 2019
La Cité inclusive © M. Challe  EPPDCSI

Cité des sciences, parc de la Villette.

M° Porte-de-la-Villette.

Cite-sciences.fr

Palais de la découverte, av. Franklin-Roosevelt.

M° Champs-Elysees-Clemenceau.

Palais-decouverte.fr.

Dès son ouverture, la Cité des sciences a érigé l’accessibilité en principe. Six personnes planchent à plein temps sur toutes les questions liées aux différents handicaps. Le bâtiment comme l’ensemble des expositions sont accessibles, sauf exception. A chaque nouveau projet de la Cité des Sciences, un expert maison est associé en amont pour œuvrer à une « accessibilité inclusive, insiste Géraldine Delaforge, responsable du pôle accessibilité. Il ne s’agit pas de proposer un élément en braille dans un coin mais que l’ensemble de l’expo soit accessible à tous, en même temps ». Par exemple, quand le visiteur choisit la langue sur les bornes de visionnage, il peut sélectionner « LSF » (langue des signes française) comme il prendrait « anglais ». Début septembre, l’équipe tourne des films en langue des signes pour l’expo Espions qui ouvre le 15 octobre.

Cartels en braille, dessins et maquettes tactiles… La Cité des sciences et le Palais de la découverte mettent aussi à disposition ce qu’ils nomment joliment les « murmurants », soit des casques audio porteurs de contenus. Au planétarium, on trouve l’une des dernières innovations en la matière — Cité des sciences oblige ! —, des lunettes de réalité augmentée pour les personnes malentendantes : à l’intérieur des lunettes, les spectacles du planétarium sont traduits en LSF ou sous-titrés. Le site de la Cité des sciences propose deux onglets spécifiques — « ma cité accessible » et « LSF » — qui détaillent tout ce qui existe.

Bientôt, la Cité des sciences mettra en ligne son « plan autisme » : un pack d’outils d’aide à la visite mûrement préparés et testés avec des familles et des structures. Spécialisée dans l’autisme, Aline Laplace s’est formée spécialement pour cette mission. « Avec ces documents, l’enfant et sa famille vont pouvoir se préparer à tout ce qui pourrait générer du stress. Le bruit, la luminosité, la foule… tout a été anticipé afin que l’utilisateur visualise en amont toutes les étapes du parcours, y compris le contrôle sécurité à l’entrée, qui va le mener à la Cité des sciences, puis dans les expositions. A chaque étape est associée une photo puisque le canal visuel est primordial pour les autistes. » Différents scénarios sont proposés ainsi que des livrets de visite qui vont jusqu’à préciser les endroits calmes, l’ambiance des différentes salles, ou avertir si un espace peut s’avérer trop stimulant ou même anxiogène, mais aussi la durée précise de la visite… Tous les documents sont rédigés selon le principe FALC (facile à lire et à comprendre), illustrés de pictogrammes et de photos. Une banque d’images est disponible afin que chacun puisse s’emparer des documents et les modifier. Toutes les expositions permanentes de la Cité des sciences seront bientôt traduites selon le même schéma. 

M.B 

Share to Facebook Share to Twitter More...

Le calendrier des sorties

A l'affiche

(publicité/partenariat)
Des spectacles, des festivals, des salons, des expositions, des films...