Nos adresseslibrairie

La Régulière

vendredi 17 mars 2017
La Régulière

La Régulière

Du mardi au dimanche de 10h à 19h

43, rue Myrha, Paris XVIIIe
Métro Barbès

Facebook.com/lareguliere

Inaugurée fin octobre, La Régulière deviendra-t-elle ce « lieu de passage et d’habitude pour les gens du quartier », ainsi que l’espèrent Alice et Julia, les deux amies souriantes à l’origine de l’aventure ? De librairie, à la Goutte-d’Or, il n’y en avait tout simplement pas. Il faut descendre jusqu’à la rue du Département pour croiser une autre librairie (Le Rideau rouge) avec un beau rayon jeunesse.

Vaste, lumineuse et largement ouverte sur la rue, La Régulière s’affiche comme un espace dédié au livre et à l’image, et se promet de défendre la création et les petits éditeurs indépendants. Quelques romans quand même, mais surtout des livres d’art graphique, des albums jeunesse qui occupent un bon tiers de la librairie, des livres-objets, des BD, le tout bien mis en valeur sur des beaux rayonnages en bois clair conçus tout exprès et pas surchargés.

Habilement délimité par des jeux de mobilier et des plantes suspendues, l’espace dispose aussi d’un comptoir accueillant et de larges tables autour desquels se poser pour un café (1,80 ), thé ou jus (frais maison) avec ou sans pâtisserie, à plusieurs, ou même seul avec son ordi. Il n’est pas interdit de venir profiter du calme et de la lumière pour y travailler ou pour feuilleter la presse.

Des ateliers pour les enfants
Pas encore trentenaires, alsaciennes toutes deux, Alice Schneider et Julie Mahler se sont rencontrées au lycée, à Strasbourg, avant de faire ensemble leurs études à Estienne (l’une en graphisme, l’autre en reliure) et de partager un appartement dans la rue des Poissonniers toute proche. C’est donc en connaissance de cause que les deux amies ont choisi d’installer leur lieu à la Goutte-d’Or où elles se sentent bien accueillies, y compris par les associations de quartier – dont ADOS, avec laquelle elles ont mené un atelier pour enfants avec l’illustratrice Steffie Brocoli dans le square Léon.

La mairie du XVIIIe a aidé à trouver un local et à négocier avec le bailleur social. Le soutien de Paris Initiative Entreprise, de la Cigale (un club d’investisseurs en économie sociale et solidaire) et des proches a fait le reste, ainsi que la confiance mutuelle. Travailler en tandem est un sacré avantage, assurent-elles d’une même voix, pour surmonter les difficultés qui n’ont pas manqué.

La Régulière accueille également des événements, des signatures et des rencontres autour des livres. Et surtout, une fois par semaine, des ateliers pour enfants, en lien avec les livres : initiation à la reliure, arts graphiques, techniques d’impression, carnets, papier marbré… Byzance, le studio d’art graphique qui a créé la ligne visuelle de La Régulière, devrait être de la partie.

Maïa Bouteillet

43 Rue Myrha
75018
Paris
Métro Château Rouge

Ça se passe ici aussi

Share to Facebook Share to Twitter More...

Le calendrier des sorties