Les ateliers en ligne du mahJ

À partir de 4 ans

ateliers creatifs

Le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme propose des ateliers créatifs sur internet durant les deux semaines des vacances de février, avec un concert festif en ligne le 28 février.

Des ateliers gourmands ou artistiques, pour les petits dès 4 ans ou les plus grands… Durant les deux semaines des vacances d’hiver, le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme propose 6 ateliers en ligne pour les enfants, tous plus attrayants les uns que les autres — autant de rendez-vous à ne pas manquer !

Au menu, on trouve donc, pour les 4-7 ans : « Jardin des Délices », le jeudi 18 février, pour explorer la richesse des plantes dans le judaïsme et fabriquer son propre arbre imaginaire ; « Qui a peur des couleurs ? », le mercredi 24 février, un conte où l’on réfléchit à la notion de respect des différences avant de fabriquer un masque à soi, inspiré d’objets des collections du musée ; et enfin « Esther, la reine cachée », le jeudi 25 février, où l’on découvre la tradition de Pourim, la fête des sorts, pour confectionner ensuite de délicieuses gourmandises, les « Oreilles d’Aman ».

Quant aux 8-12 ans, ils peuvent partir en voyage virtuel, grâce à l’atelier « Les artistes et l’Orient » du mardi 16 février, en parcourant les collections via zoom pour dessiner les motifs repérés dans les œuvres ; ou plonger dans l’univers onirique de Chagall en réalisant un collage (« A l’atelier avec Marc Chagall », du mercredi 17 février) ; ou encore s’initier à la calligraphie hébraïque avec « L’Atelier du calligraphe » le mardi 23 février.

Et les familles ne sont pas oubliées : le dimanche 28 février, parents et enfants pourront participer à un atelier de cuisine intitulé « Délices de Pourim, la fête des Sorts », afin de célébrer joyeusement et savoureusement la fête de Pourim. L’atelier, qui a lieu le matin, sera suivi l’après-midi par un concert en ligne, à suivre dans son salon, le « Pourim klezmer », joué par les Marx Sisters, avec en prime le récit conté de la Reine Esther.

En partenariat avec le mahJ