Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu

Du 15 octobre au 1 novembre 2020

À partir de 8 ans

Spectacle

Au Théâtre Paris-Villette, on se réchauffe aux poèmes de Philippe Dorin.

Dans ma Maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu promet une situation de théâtre aussi belle que son titre : au seuil de la mort, une vieille dame va rendre ses chaussures à la petite fille qu’elle était… Dans ces retrouvailles aux deux extrémités de la vie, elles se réchauffent et retiennent le temps par leurs mots.

Dans ma maison de papier… , la scène est un jeu d’enfant où il suffit de nommer les choses pour qu’elles adviennent (ça ne vous rappelle pas quelque chose ?). Il suffit d’annoncer « allume » pour faire advenir le théâtre. Il suffit d’une pensée pour faire se rencontrer deux âges de la vie. Il suffit d’un mot d’enfant pour transformer un messager de la mort en papa… C’est la magie de la poésie, la magie de la langue de Philippe Dorin qui sait comme personne jouer en liberté avec les mots et ouvrir grand les portes du théâtre à l’imaginaire des enfants.

Ainsi dans cette pièce écrite il y a plus de quinze ans, Dans ma maison de Papier j’ai des poèmes sur le feu, les personnages (qui n’en sont pas vraiment d’ailleurs) sautent d’un registre à l’autre sans crier gare. Pour s’engouffrer dans cette brèche onirique et laisser affleurer les nombreuses couches du texte, il suffit de lâcher un peu notre esprit rationnel et d’accepter de ne pas tout comprendre.

Le metteur en scène bordelais Julien Duval, qui a créé sa compagnie en 2017 précisément pour monter ce spectacle, a bien compris qu’il ne fallait pas trop installer les choses pour ne pas fermer le sens, laisser place à la fragilité. Ainsi l’espace est-il sans cesse redessiné par les éléments (très peu) mobiles du décor, des petites maisons de papier animées par des loupiotes qui donnent un air de fête à cet ultime rendez-vous… Décor éphémère dans lequel les deux actrices, l’enfant et l’adulte, évoluent à l’unisson.

Philippe Dorin et Sylviane Fortuny, eux, créent leur prochain spectacle le 9 décembre au TGP à Saint-Denis. Le titre ? Bijou, bijou, te réveille pas surtout. On aime déjà.

Maïa Bouteillet

 

__________________

Dans ma maison de papier, j’ai des poèmes sur le feu

A partir de 8 ans.

Du 15 octobre au 1er novembre.

Tarif : 16€, moins de 12 ans : 8€.

Offre Paris Mômes
Tarif partenaire à 8€ pour tous, valable uniquement le vendredi 16 à 19h et le dimanche 18 octobre à 15h30 avec le code MOMES 

Réservations : par téléphone au 01 40 03 72 23 ou en ligne