Le Prince serpent

À partir de 8 ans

Cinéma

Le Prince serpent invite à mieux s’accepter.

Voilà trois films d’animation formidables sur l’identité et la tolérance. Loin de donner des leçons ou des conseils, ils illustrent le droit à la différence et au refus des diktats conservateurs. Mention spéciale à Celui qui a deux âmes, dont le héros sait « coudre, chasser et hésiter, et c’est bien », et au raisonnement du crapaud face au mille-pattes dans le bien nommé Mille-pattes et Crapaud, discours dont la conclusion est édifiante.

Christophe Carrière

 

____________________

Le Prince serpent

D’Anna Khmelevskaya et Fabrice Luang-Vija.

Sortie le 25 mars.