Mojurzikong

Le 29 janvier 2022

À partir de 7 ans

Spectacle

Un ciné spectacle peuplé de dinosaures bricolé maison.

Aussi bidouillé que son titre s’avère impossible à mémoriser, le spectacle Mojurzikong rappelle un peu, en plus foutraque, les premières créations de Stereoptik. D’un côté, le musicien Jérôme Lorichon, lampe frontale sur le crâne derrière une forêt de synthés vintage, avec boutons lumineux partout et divers machins récupérés ; de l’autre, Emeric Guémas qui, quand il n’est pas graphiste à Rennes, imagine et anime toutes sorte de personnages en papier découpé mais aussi des effets visuels tout à fait artisanaux et très réussis. Il n’a pas quatre bras mais c’est tout comme !

Pour résumer l’intrigue de leur premier spectacle commun, on découvre comment, en pleine expédition interstellaire, suite à une avarie dans leur vaisseau spatial, la professeure Vasarel Lee et son fringuant assistant échappent aux pires monstres qui peuplent la Paterre pour se retrouver dans un saloon… Jérôme Lorichon et Emeric Guémas nous promettent de nouvelles aventures pour bientôt.

On assiste à la fabrique en même temps qu’au résultat projeté simultanément. C’est du film d’animation sans pellicule, du théâtre d’ombres et d’objet, du spectacle musical, du concert visuel… Les adultes le rangeront où ils veulent, les enfants qui ne s’embarrassent pas d’étiquettes voudront plutôt aller voir ce qu’il y a dans les tiroirs de leur établi.

C’est fait avec des rétroprojecteurs, des calques, des papiers découpés, des trames, des manivelles, des lampes torche, des sons en tout genre et pas mal de fantaisie. C’est un peu série B, un peu comics, tout à fait SF des années 1980, assez expérimental, pop et très rigolo. Et, surtout, c’est bourré de dinosaures !

Créé au Théâtre de l’Aquarium, dans le cadre du festival Bruit, et présenté au Point Éphémère, samedi, dans le cadre de Superflash (une programmation d’objets spectaculaires non identifiés), le spectacle a été imaginé dans un coin de garage (et une ou deux résidences artistiques tout de même) par deux amis tranquilles qui présentent leur réalisation à l’état de work in progress. Et c’est très chouette à partager en famille !

Maïa Bouteillet

__________

Mojurzikong

A partir de 7 ans

Le samedi 29 janvier à 14h et 17h

Tarif : 5,5€

© Charlotte Corman