Dare dare sur les planches

Du 22 juin au 30 août 2020

À partir de 4 ans

théâtre

Ça s’active en coulisses ! Au Théâtre de la Ville, au Dunois, à la Villette, à Ivry, au Nouveau théâtre de Montreuil, au théâtre Louis-Aragon de Tremblay-en-France et ailleurs, on sent une véritable effervescence …

Plusieurs scènes annoncent leur réouverture pour des temps forts avant la coupure de l’été ; des festivals s’inventent, d’autres se réinventent. Avec la générosité pour mot d’ordre. Ouvrez l’œil ! la liste n’est sûrement pas exhaustive.

Après le Chariot des quartiers d’Ivry,dès le mois de mai et jusque fin juin, et l’initiative début juin du Théâtre 14 avec Elle pas princesse, lui pas héros(jusqu’au 28 juin) de Johanny Bert, voici que de nouvelles (et belles !) perspectives s’ouvrent aux jeunes spectateurs.

 

 

Ça démarre sur les chapeaux de roue au Théâtre de la Ville, les 22 et 23 juin, pour une grande « veillée » à l’Espace Cardin, en compagnie de toute la troupe. Soit 48 h non stop de fête d’ouverture accessible à tous et gratuite, avec des consultations poétiques, chorégraphiques et musicales, des balades au lever du jour et un grand spectacle écrit par Emmanuel Demarcy-Mota autour de l’expérience des consultations organisées durant le confinement. Les consignes sanitaires étant encore strictes il faudra évidemment réserver. Et surtout, durant tout le mois de juillet, l’Espace Cardin et le théâtre des Abbesses seront dédiés aux enfants avec quatre spectacles à (re)voir : Les Séparables de Fabrice Melquiot ; Venavi d’Olivier Letellier, recréé avec Les Tréteaux de France ; Udo complètement à l’est, une super petite forme de la Cordonnerie et J’ai trop d’amis, la création 2020 de David Lescot stoppée en mars par l’épidémie.

Au Théâtre Dunois, l’équipe a repris le fil de l’histoire là où il s’était arrêté : du 25 juin au 28 juin,on pourra y découvrir le spectacle Alice d’Agnès Bourgeois, interrompu en plein vol par le confinement. Le Dunois qui s’est vu confier le théâtre du parc floral, en association avec cinq compagnies tournées vers la petite enfance, planche également sur un projet d’événements en plein air, en août, avec la ville de Paris. On y reviendra promis.


Le Théâtre Louis Aragon qui, durant le confinement nous a offert ses supers tutos dans le cadre du projet Yes we dance, raccroche les wagons dès le 27 juin. Et nous donne rendez-vous tous les samedis sur le parvis pour partager les Etés du TLA avec des surprises, des impromptus et des ateliers autour de la danse mais pas seulement. On pourra aussi visiter le théâtre et participer à Radio TLA. Tout est gratuit mais sur réservation indispensable.

 

 

Le Nouveau théâtre de Montreuil nous concocte des retrouvailles en fanfare le week-end du 27 et 28 juin. Là encore c’est entrée libre mais sur réservation donc il va falloir se décider vite pour ne pas rater Ersatz (une projection librement fantasmée de l’homme de demain), de Julien Mellano, du théâtre d’objet à partir de 10 ans. Le dimanche, c’est concert pour tous sur le parvis du théâtre avec Mathieu Bauer, Sylvain Cartigny et les frères Martel.

 

A La Villette c’est parti pour un mois de réjouissances, du 2 juillet au 2 août, avec Plaine d’artistes, véritable festival dedans dehors avec œuvres éphémères et visites en coulisse qui rassemblera une cinquantaine d’artistes. Aussi bien des grands noms tels que Bartabas (théâtre équestre) ou Mourad Merzouki (hip hop) que des jeunes artistes en vue tels la chorégraphe Anne Nguyen, les metteurs en scène Thomas Quillardet, Pauline Bayle et Johanny Bert ou encore le magicien Thierry Collet en collaboration avec le CND, le Théâtre Paris Villetteet d’autres lieux, ainsi que des plasticiens en collaboration avec le Centre Pompidou. Du jeu au dim de 16h à 20h, accès libre.

 

 

Le Festival Paris l’été se concentrera cette année sur quelques jours seulement, du 29 juillet au 2 août, dans le bel écrin des cours du lycée Jacques Decour avec des concerts, des spectacles jeune public (du clown avec Louis Arene, Clownstrum ; du théâtre avec David Lescot, J’ai trop peur ; du cirque avec Nicolas Fraiseau Instable), une soirée hallucinée pour tous avec l’installation Purple rain de Pierre Ardouvin et beaucoup d’autres surprises dont une inauguration très festive …

Enfin, la région Ile-de-France s’y met du 18 juillet au 30 août, sur les îles de loisirs du Port aux Cerises de Cergy-Pontoise et de Saint Quentin-en-Yvelines avec les Tréteaux de France de Robin Renucci aux manettes. A l’affiche de l’ambitieux programme, des spectacles de qualité pour tous et des ateliers d’initiation théâtrale gratuits : notamment la recréation de Venavi de Rodrigo Norman, mis en scène par Olivier Letellier (à partir de 7 ans) et le tout récemment créé Frissons de Magali Mougel et Johanny Bert, spectacle chorégraphique à partir de 4 ans. Mais aussi, Le Premier homme, une lecture à partir du beau récit autobiographique d’Albert Camus par Robin Renucci, (dès 8 ans) et La Boîte, spectacle pour un acteur seul face à un spectateur (à partir de 8 ans) et d’autres propositions alléchantes pour les plus grands (BritannicusFaire forêt, variation Bartleby et Retour de bal).

 

Maïa Bouteillet

 

Copyrights : J’ai trop peur – Christophe Raynaud de Lage / Alice Traverse Le Miroir – Valérie Froissard/Théâtre Louis Aragon – Jean Louis Fernandez / Ersatz – Laurent_Guizard / Purple Rain – Martin Argyroglo