Willy et les gardiens du lac

Le 21 mars 2018

À partir de 3 ans

film

Les à-côtés insoupçonnés de la campagne environnante sont révélés dans Willy et les gardiens du lac, un dessin animé tout doux sur les bienfaits de la désobéissance.

Willy et les gardiens du lac

A partir de 3 ans

Sortie le 21 mars

De Zsolt Palfi

Le saviez-vous ? Les lacs sont gardés par de drôles de petites créatures toutes vertes – pratique pour se confondre avec la flore. On les appelle des « verdies » et elles vivent sous le régime de la royauté, leur Majesté étant fort juste mais très stricte sur le règlement. Tant qu’un verdie n’a pas les cheveux qui brunissent, il ne peut ni voler, ni voguer, ni faire de rodéo sur les reinettes…

Bref, il ne peut pas faire grand-chose, à part être bien sage en attendant de mûrir et de devenir gardien du lac – le rêve de Willy, héros intrépide et désobéissant dont l’insoumission permettra d’éviter une invasion des Bougons (sortes de bébés joufflus antipathiques), alliés à de vilains cygnes.

Premier long-métrage écolo-doux d’un animateur hongrois (qui avait bossé, entre autres, sur Babar, roi des éléphants), tiré d’une série qui fait encore aujourd’hui les belles heures de la télévision magyare et réservé aux spectateurs à peine plus hauts que lesdits verdies. 

CROF’