Kimia café

Tout public

café

Un fabuleux repaire de quartier ami des bébés et de leurs parents. On y passerait ses journées.

C’est un peu le lieu rêvé pour aller avec des enfants encore petits. Le café de quartier sympa pour déjeuner, goûter, boire un verre avec des amis, ou même seule, tant on s’y sent tout de suite à l’aise. D’ailleurs, à voir filer les gamins, à peine le seuil du Kimia franchi, dans l’espace jeux cabane toboggan, on dirait qu’eux aussi sont de cet avis. Des réhausseurs, des petites toilettes et une table à langer achèvent de nous convaincre.

En guise d’enseigne, le Kimia café, qui étale sa belle terrasse à un angle de rue à deux pas de l’église de Ménilmontant, se dit « à l’écoute du monde ». Et c’est vrai que c’est tout un monde qui se croise là : des voisins, des parents à la sortie de l’école, des personnes âgées, des télétravailleurs, des mômes montés sur trottinettes, des poussettes… ça n’arrête pas ! « Tout cela cohabite très bien, les enfants circulent et font le lien, en fait on se rend compte que c’est juste la vraie vie », sourit Bénédicte qui a rejoint Fabienne, la fondatrice, quelques mois après le début de l’aventure.

Le coin pour les petits est certes exigu, mais il a été réalisé sur mesure et répond parfaitement à la situation : jeux, bouquins, dînette, piscine à balles, mini chaises… tout y est. A l’autre bout du Kimia, une salle de coworking permet à ceux qui le veulent de bosser en toute concentration, une heure ou toute la journée.

Entre les deux, les délicats bouquets de fleurs séchées sur chaque table, le mobilier en bois clair, les plantes qui descendent du plafond, les larges baies vitrées et (surtout) la carte alléchante, donnent envie de se poser un moment. Et si vous cherchez des idées de cadeaux, il y a même des produits d’épicerie bons et beaux proposés à la vente…c’est même ce qui a permis à l’adresse de tenir durant les confinements.

 

 

Au menu de la cheffe Amélia, il n’y a que deux plats par jour, pour éviter le gaspillage, mais des recettes inventives, des brunchs tous les samedis et dimanches, des jus maison, des gâteaux, des cookies et des gaufres vegan (au lait d’avoine). Le tout, bio et de saison. Le marc de café et les huiles de cuisson sont récupérés. On y trouve aussi repas et cafés suspendus et bientôt un frigo solidaire… Les solutions s’inventent à mesure.

Chaque dimanche matin, les enfants peuvent participer à un atelier de loisirs créatifs (callographie, origami…) à prix libre et il y a souvent des animations culturelles (concerts, expos, rencontres littéraires…). « L’idée c’est de faire vivre le lieu », conclut Bénédicte. Faut dire que le Kimia, qui s’est lancé en mars 2020, a commencé par fermer… Aujourd’hui, il est ouvert 7 jours sur 7.

Maïa Bouteillet

_________

Kimia café

17, rue Julien Lacroix, Paris XXe. M° Ménilmontant

Ouvert 7j/7 de 8h30 à 18h, le vendredi jusqu’à 19h, le dimanche jusqu’à 16h

Coworking : 22€ (café, thé et déjeuner inclus)

Brunch samedi et dimanche : 24€ formule complète (3 salés + 3 sucrés et boissons)