Divas et suffragettes

Le 13 mars 2016

À partir de 11 ans

visite

Un concert-promenade avec la clique des Lunaisiens pour découvrir chansons engagées et répertoire misogyne.

Le 13 mars de 14 h 30 à 17 h 30

A partir de 11 ans

Tarif : 7 €

Musée de la Musique, Philharmonie 2
Métro Porte-de-Pantin

www.philharmoniedeparis.fr

Si les collections du Musée de la musique pouvaient parler, elles nous raconteraient que des compositrices il y en a eu, même si l’histoire, écrite par des hommes, ne les a pas retenues. Elles nous diraient aussi que certains paroliers n’y allaient pas avec le dos de la cuiller… Chanteur lyrique passionné par l’exploration du répertoire, Arnaud Marzorati s’emploie justement à raconter des histoires à travers la musique de différentes époques.

Au fil de ce concert-promenade joliment intitulé Divas et suffragettes, on entendra les mots d’Olympe de Gouges, l’une des premières féministes de l’Histoire sous la Révolution — « La femme a le droit de monter à l’échafaud, elle doit avoir également le droit de monter à la tribune » — sur une sonate d’Hélène de Moutgeroult.

Puis, dans un duo voix et piano, des textes militants (La Prière de Jeanne d’Arc, Femme à barbe, Filles d’ouvrières, etc.) pour finir en forme de contrepied avec un répertoire misogyne assumé par Marzorati lui-même en duo avec une accordéoniste. « L’idée, dit l’instigateur de cette séance, c’est de provoquer pour faire réfléchir. » De quoi lancer des débats en famille !

Maïa Bouteillet