Faut-il voyager pour être heureux ?

Jusqu'au 29 janvier 2022

À partir de 8 ans

expo

Une remarquable exposition qui réunit des œuvres d’artistes contemporains s’interrogeant sur le voyage dans tous ses aspects – de l’écologie à la philosophie.

L’idée de cette exposition est née en plein confinement, et c’est peut-être l’écho de cette situation hors-norme, ajoutée à la nécessaire prise en compte de la crise écologique en cours, qui la rend si nécessaire aujourd’hui. Car la réunion des quelque trente-deux œuvres présentées à la fondation EDF offre un aperçu très complet de toutes les questions qui traversent le voyage : le tourisme de masse, le réchauffement climatique, les inégalités sociales, la perte de la biodiversité dans des écosystèmes que la présence d’humains toujours plus nombreux vient perturber.

Des clichés acides de Martin Parr aux sculptures in situ d’Andy Goldsworthy, du surprenant « Voyage au bout du jardin » au troublant « Paradisus », en passant par Crises, petit film composé d’images de passagers en plein pétage de plomb capté par la vidéosurveillance des aéroports, tous ces points de vue d’artistes, aussi variés qu’éclairants, viennent titiller le visiteur que nous sommes : on en ressort forcément avec de quoi réfléchir ! Les œuvres sont plutôt accessibles, mais le propos étant assez complexe, mieux vaut y aller avec enfants assez grands ou des ados.

_____________________

Faut-il voyager pour être heureux ?

A partir de 8 ans

Jusqu’au 29 janvier

Du mar au dim de 12h à 19h

Gratuit, sur réservation