L’Endroit où nous vivons, exposition de Robert Adams

Du 3 avril au 18 mai 2014

À partir de 8 ans

photo

De magnifiques photos mélancoliques signées Robert Adams.

Jusqu’au 18 mai

A partir de 8 ans

Tous les jours sauf lundi, de 11 h à 19 h
Nocturne le mar jusqu’à 21 h

Tarif : 8,50 euros, réduit : 5,50 euros

Métro Concorde

Tél. : 01 47 03 12 50

www.jeudepaume.org

En plus de venir voir Traversée, la belle exposition de Mathieu Pernot dont on vous a parlé dans notre précédent numéro, précipitez-vous au Jeu de paume pour découvrir Robert Adams : les photographies en noir et blanc présentées dans cette exposition, L’Endroit où nous vivons, offrent un regard sur l’Ouest américain — et sur le monde, en général — plein de subtils contrastes.

On y lit l’éblouissement du photographe à la vue d’un champ sous un ciel d’orage, d’une plage constellée d’oiseaux, ou devant la puissance ensoleillée d’arbres centenaires. On y devine aussi son désarroi face à la dégradation constante des paysages qu’il rencontre : déforestations, érosion, détournement des rivières, pollution… Mais il capte également des moments d’humanité, doux-amers — l’enfance, la maternité, la solitude.

Et c’est peut-être ce qui fait la force des photos de Robert Adams : l’émotion continue qui s’en dégage, comme si chaque image était un état d’âme.