Trois idées de balade à vélo pour le week-end

Tout public

au vert

Vélo par ci, vélo par là… Depuis le 11 mai, et les nouveaux aménagements cyclables, tout le monde se remet en selle ! A notre tour de vous proposer trois itinéraires pour rouler en famille. Direction à l’est, pour le vélodrome Jacques Anquetil, le port à l’Anglais ou les bords de Marne. Ces trois parcours traversent le Bois de Vincennes.

 

‣ Tour 1, le vélodrome Jacques Anquetil. Facile.

On traverse le Bois de Vincennes par la route de la Tourelle qui longe la caserne du quartier Carnot, le centre équestre UCPA, et se resserre ensuite pour un agréable itinéraire arboré jusqu’à l’avenue de Gravelle que l’on prend sur la droite. On longe ici tout un quartier de villas magnifiques et d’hôtels particuliers plus incroyables les uns que les autres. Allez-vous perdre dans les petites rues du quartier cossu qui borde l’hôpital de Saint-Maurice, toutes les maisons font rêver… Sinon, on longe le bois par l’avenue de Gravelle jusqu’au vélodrome Jacques Anquetil. S’il est ouvert, n’hésitez pas à y jeter un œil. L’endroit, qui a accueilli de nombreuses arrivées du Tour de France dans les années 1960-1970, ne sert plus que pour des entraînements de rugby mais il fait encore rêver les fans. La piste est la seule au monde réalisée en béton armé continu sans joint. Le site est classé aux Monuments historiques pour ses tribunes fin XIXe siècle, construites sur le modèle Eiffel.

🚲

‣ Tour 2, le port à l’Anglais. Moyen.

Ce parcours est plus adapté pour les parents avec ados ou les parents transportant leurs enfants sur leur propre vélo. Jusqu’à Saint-Maurice, la route est la même que pour le tour 1. Ensuite on descend à travers Saint-Maurice, on emprunte le pont qui passe au-dessus de l’A4, on entre dans Alfortville et on suit tout droit la départementale jusqu’au quai Blanqui qui longe la Seine. Cette partie ne comporte pas de piste cyclable, elle n’est pas très longue mais pas très agréable. Mais une fois le quai atteint, que l’on emprunte sur la gauche, la balade devient sympa, surtout à partir du moment où la piste cyclable descend le long du fleuve. Par beau temps, c’est très agréable : la Seine est large et les rives presque balnéaires. Entre paysage industriel et berges bucoliques, le parcours offre de belles haltes au moins jusqu’au pont suspendu du Port à l’Anglais qui ne manque pas de panache. N’hésitez pas à le franchir, le point de vue depuis le pont donne des ailes. Dans les années 1920, c’était un point de baignade très populaire… Selon son énergie et son envie, on peut continuer au-delà, d’un côté comme de l’autre.

🚲

‣ Tour 3, vers les bords de Marne. Moyen.

Ce parcours qui démarre également par le Bois de Vincennes est plutôt pour les grands et les ados, mais on peut facilement le faire avec des petits si on se limite à la traversée du bois, surtout si on les transporte sur son propre vélo. Cette fois, on passe par la route Dauphine qui traverse le bois jusqu’au Carrefour de la Patte d’Oie, contourne l’hippodrome par la droite et file ensuite vers l’Ecole d’horticulture. Si on veut prolonger dans le bois, on peut remonter au nord est, vers le Jardin d’agronomie tropicale qui mérite une halte, s’il est ouvert. C’est un lieu vraiment à part (c’est là qu’est la ferme urbaine V’île fertile, dont on vous a déjà parlé) et proportionnellement assez peu fréquenté. De là, on peut entreprendre un petit tour à Nogent-sur-Marne jusqu’au bord du fleuve. Sinon, piquez vers le pont de Joinville, traversez-le par la piste cyclable, tournez à droite sur l’autre rive et longez-le pour revenir vers la Marne. Et c’est parti pour la grande boucle ! Attention c’est (très) long ! On peut au moins aller jusqu’au pont de Champigny, et à son petit port, et revenir par la piste cyclable de l’autre rive. A chacun de trouver sa variante.

 

Maïa Bouteillet