Guide des sortiesfestival

Odyssées en Yvelines : 9e édition !

mercredi 15 janvier  > dimanche 30 mars 2014Archive
Odyssées en Yvelines : 9e édition !   ©jm-lobbe

Des créations, rien que des créations ! Tel est le pari bel et bien tenu depuis plus de dix-huit ans par Odyssées en Yvelines, et hautement relevé cette année, pour la 9e édition, avec des spectacles très différents. Enthousiasmants.

La danse, nouvelle venue dans la biennale, fait son entrée avec fracas. Forme légère pour salle de classe — un seul interprète, pas de décor —, My Brazza irradie de la présence de Florent Mahoukou, jeune danseur congolais autour duquel le tandem David Bobée-Ronan Chéneau a construit ce spectacle qui s’adresse aux ados, à partir de 14 ans.

Créé en résidence au collège Saint-Exupéry, entre répétitions et moments partagés avec élèves et professeurs, My Brazza raconte l’Afrique et ses soubresauts comme jamais — corps et mots mêlés. C’est sa propre histoire que révèle et danse Florent Mahoukou, celle de son pays, écrite par Ronan Chéneau lors d’un séjour à Brazzaville, à l’automne dernier. Quand il trace la carte du continent, c’est sur son corps ; quand il dit le génocide dont il a réchappé de peu à l’âge de 16 ans, c’est sous une table avec les collégiens, son visage tout près des leurs. C’est la danse qui l’a sorti de l’enfer, c’est la danse qu’il offre en partage comme pour marteler que la vie reprend toujours le dessus – et c’est très fort ce corps lancé dans une salle de classe…

Autre petite forme, Entre chou et loup, duo plein de malices entre la violoncelliste Noémi Boutin et la flûtiste Sylvaine Hélary, prend les chemins de traverse d’Odyssées à la campagne. Ces musiciennes un peu fofolles, arpenteuses du répertoire contemporain, s’aventurent là entre les notes et les mots et pour la première fois à l’intention du jeune public (à partir de 6 ans).
Présenté en ouverture du festival sur la grande scène du Théâtre de Sartrouville, Le Rêve d’Ana tient ses promesses.

Là encore, l’affaire est pilotée par une équipe complice. Pour accompagner le beau texte d’Eddy Pallaro, qui mêle dimension onirique et problématique sociale avec délicatesse et une bonne dose d’optimisme, Bérangère Vantusso convoque marionnettes hyperréalistes et acteurs dans un bel ensemble. Et joue le jeu de l’enfant qui place la réalité et le rêve sur le même plan, en semant habilement le doute entre le vivant et l’objet. Troublant.

LA PROGRAMMATION 

Cette 9e édition affiche une programmation pluridisciplinaire et ambitieuse. En ouverture, la marionnettiste Bérangère Vantusso — artiste associée au festival de Charleville-Mézières en 2013, dont les marionnettes hyper réalistes s’inspirent des sculptures de Ron Mueck — créé Le Rêve d’Ana d’Eddy Pallaro, un auteur complice. Une fable contemporaine qui croise l’imaginaire de l’enfance et la réalité sociale.

Le Rêve d'Anna. Eddy Pallaro / Bérangère Vantusso. Tout public dès 7 ans. Création 15 janvier  au CDN de Sartrouville.


Auteur prolixe bien connu du jeune public et directeur du Théâtre Am Stram Gram à Genève depuis 2011, Fabrice Melquiot s’est carrément emparé du mythique Moby Dick pour en proposer une version scénique pleine d’embruns, créée par Mathieu Cruciani dans un décor de vieux cinéma des années 50 avec chœur de marins.

Moby Dick. Herman Melville / Fabrice Melquiot / Matthieu Cruciani. Tout public dès 8 ans. Création 16 janvier à la Scène nationale de St-Quentin/Yvelines.


Marionnettes encore avec Bouh ! , un texte sensible sur la différence de l’auteur britanique Mike Kenny, l’un des plus importants de sa génération, souvent présent sur la scène d’Odyssées. C’est le jeune acteur, metteur en scène et marionnettiste très prometteur Simon Delattre qui opère avec des jeux d’échelles et de formes.

Bouh!. Mike Kenny / Séverine Magois / Simon Delattre. Tout public dès 8 ans. Création 16 janvier à l'accueil Loisirs Culture/Chevreuse.


Très corporel, My Brazza s’adresse aux ados. Pour écrire ce spectacle, créé en résidence en collège, le metteur en scène David Bobée et l’auteur Ronan Chéneau, qui collaborent depuis plus de dix ans, sont partis en Afrique retrouver le danseur Florent Mahoukou rencontré six ans auparavant au Congo-Brazzaville, un pays secoué par la guerre.

My Brazza. Ronan Chéneau / David Bobee. Tout public dès 14 ans. Création 20 janvier au collège Saint-Exupéry, en partenariat avec l’Onde–Vélizy-Villacoublay.


Pour les plus petits, Entre chou et loup rassemble deux musiciennes avides d’expérimentations, la violoncelliste Noémi Boutin et la flûtiste Sylvaine Hélary. Le spectacle croise les notes et les mots au fil de petites saynètes drolatiques.

Entre chou et loup (Concert détonnant). Noémi Boutin / Sylvaine Hélary. Tout public dès 6 ans. Création 16 janvier à la Barbacane–Beynes. 


Avec Joséphine, Anna Nozière, qui signe texte et mise en scène, s’adresse aux enfants pour la première fois. Et pourtant, l’enfance a toujours été au cœur de ses pièces. Portée par une comédienne seule, dans un espace intime, Joséphine narre l’aventure d’une gamine de sept ans dans les méandres du… placard des enfants punis !

JOSEPHINE (Les Enfants punis). Anna Nozière. Tout public dès 6 ans. Création 14 janvier à l'Auditorium de Viroflay.

Du 15 janvier au 30 mars
www.odyssees-yvelines.com
place Jacques-Brel
78500
Sartrouville
RER A, direction Cergy ou Poissy puis bus ligne 9 arrêt Paul-Bert ou ligne 5 arrêt Théâtre. Navettes gratuites toutes les 20 minutes (à partir d'une heure avant la représentation), retour assuré après le spectacle.
01 30 86 77 79
www.theatre-sartrouville.com
Share to Facebook Share to Twitter More...

Le calendrier des sorties