Guide des sortiesfestival

Mon premier festival

mercredi 23 > mardi 29 octobre 2019Archive
Mon premier festival

Mon premier festival. 

Age selon séance. 

Du 23 au 29 octobre.

Tarif : 4 . Dans 12 salles parisiennes.

Quefaire.paris.fr/monpremierfestival.

Au programme : plus de 100 films – et une cinquantaine de séances animées – en moins d’une semaine dans 12 salles parisiennes. Réservez absolument pour l’ouverture du festival avec, en avant-première, au Forum des images, le dernier film de Jean-François Laguionie et Xavier Picard, Le Voyage du prince, en présence de toute l’équipe, suivi d’un grand goûter festif. En clôture, au Cinéma des cinéastes, ce sera un ciné-concert déjà présenté dans nos pages à l’occasion de leur passage à la Cinémathèque, En sortant de l’école, autour de la poésie de Prévert, de Desnos, d’Apollinaire et de Roy. Cette dernière séance est aussi celle de la remise des prix : Prix du public organisé avec Paris Mômes et Prix du jury des enfants. Les jeunes spectateurs découvriront trois métiers du cinéma, notamment celui de scénariste et celui de directrice de casting. Et aussi des films cultes, dont deux films de l’invité d’honneur, Michel Hazanavicius, les films coups de cœur de la marraine, Léa Drucker, une séance anniversaire très spéciale autour des effets spéciaux, des rencontres et des ateliers.

 Du livre au film

Le festival, qui a attiré 31 000 spectateurs l’an dernier, se penche cette fois sur les films qui évoquent le rapport au livre et à la lecture. Un thème prometteur qui rassemble des films aussi différents que La Petite Taupe, Ernest et Célestine, Cendrillon, Les Trois Brigands, Le Petit Nicolas, Léo roi de la jungle… Mais aussi, en avant-première, La Fameuse Invasion des ours en Sicile, de Lorenzo Mattotti, auteur-illustrateur et peintre italien à l’œuvre remarquable, à partir du seul roman jeunesse de Dino Buzzati. On a hâte !

Focus sur l’animation russe

Attention trésors ! Tout en haut de l’affiche, ne ratez sous aucun prétexte Le Hérisson dans le brouillard, un court-métrage d’animation de Youri Norstein, une véritable merveille visuelle, rarement diffusée sur grand écran, qui combine dessins fourmillant de détails et éléments réels. On aime aussi beaucoup Le Vilain Petit Canard de Garri Bardine – une version impitoyable du conte d’Andersen, avec ses figurines en pâte à modeler. A découvrir aussi La Reine des neiges, un film de Lev Atamanov, réalisé en 1957 dans la grande tradition des studios de l’époque.

 Les ciné-concerts

C’est la belle particularité de Mon premier festival, qui travaille en étroite collaboration avec les classes de musique à l’image du CNSM (Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris). A noter : Décrocher la lune (dès 18 mois), un petit programme de cinq courts sous la houlette du compositeur Nicolas Stoica, et trois ciné-concerts (dès 3 ans). Parmi les belles propositions de cette édition 2019 — dont Rachmanimation et Les Rois du burlesque —, on vous recommande particulièrement HTSRZYHZYHZYHZYHZYHZYHZYHZYHZYHZYHTJ, à la Gaîté-Lyrique – une production du Bob Théâtre aussi détonnante que son titre, avec le musicien atypique Gregaldur, bidouilleur adepte de toy music, sur quatre courts-métrages de Garri Bardine, entre ciné-concert et théâtre d’objets.

 

 

Partenaire de Mon premier festival, Paris Mômes organise le Prix du public, qui récompense l’un des films présentés en avant-première. A l’issue de chaque séance, les spectateurs sont invités à déposer leur bulletin de vote dans l’urne !


 

Share to Facebook Share to Twitter More...

Le calendrier des sorties

A l'affiche

(publicité/partenariat)
Des spectacles, des festivals, des salons, des expositions, des films...