Guide des sortiesvisite

 Les promenades sublimes de la duchesse

vendredi 13 octobre  > dimanche 26 novembre 2017
 Les promenades sublimes de la duchesse  © Amand Berteigne / Illustrations Anna Wanda Gogusey pour Paris Mômes

Les promenades sublimes de la duchesse (en lien avec l’exposition «Hubert Robert et la fabrique des jardins »)

A partir de 6 ans

Visites guidées le dim à 16 h 30 jusqu’au 29 octobre, et à 15 h jusqu’au 26 novembre, sous réserve de bonnes conditions météorologiques

Tarif : 7,80€ et 4,30€ (6-12 ans) l’entrée + 2€ la visite guidée

Château de La Roche-Guyon, 1, rue de l’Audience, La Roche-Guyon (95)
Accès par l’A13, sortie 11

Chateaudelarocheguyon.fr


Pour se rendre au château de La Roche-Guyon, il n’y a pas d’autre moyen que la voiture. Mais le voyage en vaut la peine, d’autant qu’au bout d’une petite heure de route on a complètement oublié Paris. On se retrouve à serpenter dans un joli vallon vert, bordé de prés et d’arbres, jusqu’au château qui se déploie majestueusement entre un bras de la Seine et une falaise de craie.

Il abrite en ce moment une exposition fort intéressante, Hubert Robert et la fabrique des jardins, où l’on découvre que ce peintre célèbre pour ses paysages de ruines préromantiques était aussi un expert des jardins « modernes » - c’est-à-dire qu’à l’époque, à la fin du XVIIie siècle, on abandonnait le rigoureux jardin à la française pour ceux dits « à l’anglaise », plus libres et plus expressifs.

Et justement, chaque dimanche jusqu’à fin novembre (durant toute la durée de l’exposition), le château invite ses hardis visiteurs à découvrir son jardin anglais, habituellement fermé au public. C’est une véritable aventure que cette visite guidée : on vous recommande de vous munir de chaussures de marche, et de venir avec des enfants pas trop petits, car il s’agit de grimper un petit sentier sinueux le long de la falaise, dans un jardin devenu forêt après deux siècles d’abandon.

Ici, on croise des grottes mystérieuses creusées exprès, ainsi que les vestiges de l’ancienne grande cascade. Et peu à peu, on s’élève jusqu’au donjon médiéval, qu’Hubert Robert a fait transformer en ruines mélancoliques (et qu’il a représenté sur certaines de ses œuvres visibles dans l’exposition).

Du donjon, on a un point de vue à couper le souffle sur la vallée, la Seine et le jardin potager du château (que l’on peut visiter aussi, en accès libre, et où l’on cultive les fruits biologiques qui servent à faire les confitures en vente à l’accueil). Ensuite, on s’enfonce dans les entrailles de la falaise, par un escalier souterrain, jusqu’à notre point de départ : on y arrive en ayant l’impression d’émerger d’un monde parallèle. Et c’est magique.

Orianne Charpentier


1, rue de l’Audience
95
La Roche-Guyon
Accès par la route, autoroute A15 puis RN14
01 34 79 74 42

Ça se passe ici aussi

Share to Facebook Share to Twitter More...

Le calendrier des sorties